Les produits chimiques dangereux sont identifiés par des pictogrammes chimiques. Quelle est leur signification ? Eléments de repère.

Pictogramme de dangerAfin de prévenir les accidents en entreprise, les pictogrammes de danger doivent être connus de chacun. La signification des symboles doit être expliquée notamment lors de la formation risque chimique obligatoire des salariés. En complément, il est utile d’afficher les symboles de danger aux postes de travail.

D’où viennent les pictogrammes de danger ? 

Les pictogrammes CLP ont été introduits en Europe grâce au Règlement (CE) n° 1272/2008 connu sous l’acronyme Règlement CLP (« Classification Labelling Packaging » ou « Classification Etiquetage Emballage »). Ce règlement européen reprend le le système de classification et d’identification des dangers élaboré par le SGH (Système Général Harmonisé). 

Qu’est-ce que le SGH (Système Général Harmonisé) ?

Le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques, connu sous l’acronyme SGH, définit, classe les dangers et communique des renseignements relatifs à la santé et la sécurité sur des étiquettes et des fiches de données de sécurité.

C’est un système volontaire (non contraignant) qui permet aux pays d’adopter des critères uniformes pour classer les dangers chimiques et d’harmoniser les étiquettes et des fiches de données de sécurité (FDS) utilisées dans le monde. Ce texte a été élaboré par les Nations Unies par un comité d’experts appartenant à divers pays. 

En Europe, les éléments de classification et d’étiquetage ont été rendus obligatoires via le Règlement CLP.  

Sur quels produits chimiques ces pictogrammes sont-ils apposés ?

Ces pictogrammes sont placés sur l’étiquette des produits chimiques dangereux, mis sur le marché. Il existe toutefois quelques dérogations :

Le présent règlement n’est pas applicable aux substances et aux mélanges sous les formes suivantes, à l’état fini, destinés à l’utilisateur final: médicaments, produits cosmétiques, dispositifs médicaux,  denrées alimentaires et aliments pour animaux.

Pictogramme chimique : signification

Pictogramme SGH01 : explosif

Ce pictogramme chimique identifie des produits explosifs instables et très réactifs. Ces derniers peuvent exploser au contact d’une flamme, d’une étincelle, sous l’effet de la chaleur, en cas de frottement ou en cas de choc.  

Exemple : trinitrotoluène, nitroglycérine, certains peroxydes organiques, certains produits autoréactifs.

 

Pictogramme SGH02 (flamme) : danger d’incendie

Le symbole de la flamme identifie des produits qui peuvent s’enflammer :

  • au contact d’une flamme, d’une étincelle (ex. : benzène, acétone, éthanol, éther)
  • au contact avec l’air  
  • au contact de l’eau en produisant des gaz inflammables qui s’enflamment spontanément ou en présence d’une source d’énergie

Les produits identifiés par ce symbole sont variés. Ce sont :

  • Les liquides inflammables, les matières solides inflammables, les gaz inflammables, les aérosols inflammables.
  • Les liquides et solides pyrophoriques,
  • Certains peroxydes organiques
  • Certains produits autoréactifs
  • Les hydroréactifs
  • Les auto-échauffants

Pictogramme SGH03 (rond dans la flamme) : comburant

Ce pictogramme chimique identifie les produits comburants. Ces derniers peuvent provoquer ou aggraver un incendie en présence d’un combustible.

Ils peuvent provoquer une explosion s’ils sont en contact avec un inflammable.

Exemples : acide perchlorique, acide nitrique concentré, chlore gazeux.

 

Pictogramme SGH04 : gaz sous pression

Ce pictogramme chimique identifie les produits sous pression dans un récipient.  En cas de chaleur, ce dernier peut exploser sous l’effet de la chaleur qui génère une expansion du gaz et une montée en pression. 

Les gaz sous pression sont classés en 4 catégories :

  • Les gaz comprimés non liquéfiés 
  • Les gaz liquéfiés réfrigérés responsables de graves brûlures par le froid. Ce sont les fluides cryogéniques. (ex. : azote liquide)
  • Les gaz liquéfiés (ex. : chlore, propane)
  • Les gaz dissous (ex. : bouteille d’acétylène)  

Pictogramme SGH05 : corrosion 

Ce pictogramme de danger signale les produits chimiques pouvant :

  • Attaquer ou détruire les métaux
  • Ronger la peau et/ou les yeux en cas de contact ou projection

Le symbole de corrosion identifie les produits corrosifs pour les yeux, la peau et/ou les métaux. 

Exemples : acide chlorhydrique, soude (hydroxyde de sodium), acide sulfurique.

 

Pictogramme SGH06 (tête de mort sur deux tibias) : toxicité aiguë

Ce pictogramme de danger identifie les produits chimiques toxiques aigus. Ils empoisonnent rapidement, même à faible dose, par inhalation, ingestion et/ou par contact cutané.

Le symbole de toxicité aiguë identifie des produits chimiques capables de provoquer la mort quelques minutes, heures ou jours après l’exposition.

Exemples : méthanol, sulfure d’hydrogène, acide fluorhydrique.

 

Pictogramme SGH07 (point d’exclamation) : altération de la santé humaine et nuit à la couche d’ozone

Ce pictogramme de danger identifie un produit chimique :

  • nocif (capable d’empoisonner en cas d’exposition à forte dose)
  • irritant pour la peau, les yeux ou les voies respiratoires
  • qui provoque somnolence ou vertiges (ex. : acétone)
  • qui provoque une irritation des voies respiratoires
  • capable de détruire la couche d’ozone en haute atmosphère (ex. : CFC)
  • sensibilisant cutané (allergisant cutané) (Ex.: eczéma)

Pictogramme SGH08 : effets graves sur la santé

Ce pictogramme de danger signale au moins une des propriétés suivantes :

  • cancérogène (ex.: formaldéhyde).
  • mutagène sur les cellules germinales (susceptibles de provoquer des maladies génétiques héréditaires).
  • reprotoxique (atteinte des capacités de reproduction telle que la fertilité, le développement de l’enfant à naître). 
  • toxique pour certains organes cibles, à la suite d’une exposition unique ou suite à des expositions répétées. 
  • sensibilisant respiratoire (allergisant respiratoire). 
  • Mortel par aspiration (ie. : mortel par ingestion puis pénétration dans les voies respiratoires).

Pictogramme SGH09 : toxicité aquatique

Ce pictogramme de danger identifie les produits néfastes pour les organismes aquatiques (crustacés, algues, poissons).

Ce symbole de danger environnemental signale une toxicité à court terme (toxicité aiguë) ou des effets néfastes à long terme (toxicité chronique) sur les organismes aquatiques.

Exemples : eau de javel, isopentane, sodium azide.

 

Pictogramme de danger à télécharger : kit de pictogrammes

Ce Règlement permet d’informer les utilisateurs de produits chimiques sur la nature des dangers et les précautions à respecter afin de manipuler les produits en toute sécurité. L’utilisation de ce kit d’étiquetage est utile à la mise en place une démarche de prévention des risques chimiques dans l’entreprise.

Cliquez sur le lien ci-après afin de télécharger le kit des nouveaux pictogrammes de danger :

Télécharger les symboles de danger chimique

Ce kit de pictogrammes de danger a été élaboré par l’INRS.

S’entraîner à reconnaître les pictogrammes chimiques : testez-vos connaissances !

Après avoir téléchargé le kit, n’hésitez-pas à consulter notre quizz d’entraînement :

Les fiches de tests sur les pictogrammes de danger comportent 2 niveaux : un exercice pour débutants et un exercice pour le niveau avancé.

Lire aussi :

Vous souhaitez plus de renseignements

Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

Formulaire de contact

Nous répondons à vos questions dans les meilleurs délais.

11 + 4 =