Formation plomb

Prévenir les expositions au risque plomb pendant les travaux de démolition et de réhabilitation.

FORMATION AUX RISQUES PLOMB

Une formation concrète et interactive qui s’appuie sur des exemples pratiques.

Compétences acquises à l’issue de la formation :

  • identifier le risque plomb,
  • prévenir les risques d’exposition sur les chantiers de rénovation et démolition (confinement, nettoyage, décontamination, méthodes de travail, port des EPI).

LE PLUS DE CETTE FORMATION : Une visite des chantiers avec les stagiaires pour identifier les zones à risques et les mesures de sécurité à améliorer en cas de besoin. 

Les dangers du plomb : effets sur la santé

Les expositions professionnelles au risque plomb

Le personnel travaillant dans l’industrie et le BTP est potentiellement exposé au risque plomb.

A titre d’exemple, voici quelques situations susceptibles de provoquer une intoxication :

  • Travaux de rénovation et de réhabilitation de bâtiments anciens contenant des peintures plombifères ou des canalisations au plomb.
  • Traitement de surface métallique couverte de peinture plombifère
  • Production de verre
  • Recyclage d’équipements électriques et électroniques

Les effets du plomb sur l’organisme

Le plomb est un agent chimique dangereux qui peut provoquer le saturnisme. Les effets toxiques peuvent se manifester même à de très faibles doses. 

Après inhalation ou ingestion du plomb, ce dernier s’accumule dans les os, le cerveau, les reins, le foie. Les personnes intoxiquées peuvent ressentir des maux de tête, de violentes douleurs abdominales, etc. Les effets du plomb peuvent se manifester même plusieurs années après la fin de l’exposition.

Les maladies provoquées par une exposition au plomb sont les suivantes :

  • L’action sur le système nerveux entraîne des troubles de la mémoire voire un retard mental, une paralysie,
  • L’action sur les reins provoque des insuffisances rénales
  • Anémie
  • Colique de plomb
  • Reproduction : avortement, malformation de l’enfant à naître, accouchement prématuré, diminution de la qualité des spermatozoïdes, etc.

Par son action sur les fonctions de reproduction, le plomb est agent chimique dangereux classé reprotoxique. Il est classé « CMR ».

Découvrir le programme détaillé de la formation

STAGIAIRES : opérateurs et encadrement de chantier

La formation risque chimique s’adresse à toute personne susceptible d’être exposée au plomb et toute personne chargée de conseiller l’entreprise ou de mettre en œuvre les mesures de prévention nécessaires :

  • Les opérateurs de chantier intervenant sur des matériaux contaminés au plomb pendant la maintenance, la rénovation, la démolition ou la réhabilitation d’ouvrages, bâtiments ou locaux.

  • Les encadrants (conducteurs de travaux) chargés de superviser, préparer et coordonner les travaux. 

  • Préventeurs HSE, coordinateur sécurité CSPS.

PRÉREQUIS

Aucun.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES ET OPÉRATIONNELS

A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :

  • Connaître les risques liés au plomb,
  • Protéger les intervenants et l’environnement durant l’exécution des travaux
  • Respecter les obligations réglementaires

DURÉE DE LA FORMATION

  • 1 jour pour le module d’initiation,
  • 2 jours pour le module d’approfondissement,

CONTENU DE LA FORMATION : PRÉVENIR LE RISQUE D’EXPOSITION AU PLOMB

LES DANGERS DU PLOMB : UN AGENT CHIMIQUE CMR

  • Les voies d’exposition : inhalation ou ingestion de particules ou fumées de plomb
  • Les effets du plomb à court terme et à long terme sur la santé : atteinte des organes, reprotoxicité, accumulation dans le corps.

LES MATÉRIAUX ET BÂTIMENTS CONTAMINES PAR LE PLOMB

  • Repérer les matériaux susceptibles de contenir du plomb : revêtements, faux plâtres, peintures, etc. selon l’année de construction du bâtiment.

OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES DE PRÉVENTION DU RISQUE PLOMB ISSUES DU CODE DU TRAVAIL

  • Démarche de prévention des risques chimiques et évaluation du risque
  • Code du travail, Décret CMR, Règles spécifiques à la gestion du risque plomb
  • Rôle et responsabilité du maître d’ouvrage, du maître d’oeuvre, des entreprises extérieures. 
  • Plan de Prévention, PPSPS : Gestion de la coactivité sur les chantiers entre les entreprises extérieures et l’entreprise utilisatrice 

PRÉVENIR LES EXPOSITIONS SUR LES CHANTIERS

  • Les situations à risques : préparation du support, démontage, démolition partielle, recouvrement, sablage, etc.
  • Diagnostic de repérage du plomb avant travaux
  • Organisation et préparation du chantier
  • Confinement du chantier : cloisonnement, sas de décontamination, ventilation
  • Le diagnostic plomb (diagnostic de repérage du plomb avant travaux)
  • Méthode de travail : mode opératoire de retrait du plomb (choix de la méthode la moins exposante : décapage, aspiration, ventilation, décontamination…)
  • Equipement de Protection Individuelle (EPI) obligatoires, procédure de décontamination des EPI
  • Prélèvement surfacique et prélèvement d’air (respect de la VLEP Plomb)
  • Règles d’hygiène

LES DÉCHETS CONTAMINES AU PLOMB

  • Règles de tri, identification, transport et élimination des déchets

LES TRAVAUX INTERDITS ET RÉGLEMENTÉS : INTÉRIMAIRES, CDD, FEMMES ENCEINTES ET ALLAITANTES, JEUNES TRAVAILLEURS.

  • Intérimaires, CDD, jeunes travailleurs, femmes enceintes et allaitantes : restrictions, dérogations et autorisation.

SUIVI MÉDICAL INDIVIDUEL DU PERSONNEL EXPOSÉ

  • Rôle du médecin du travail dans la prévention du risque chimique et la sensibilisation des salariés
  • Suivi des expositions dans le dossier médical
  • Mesure de la plombémie
  • Surveillance médicale renforcée

METHODE PEDAGOGIQUE

Alternance de théorie et exercices pratiques : Le contenu s’appuie sur des exemples pratiques et cas concrets.

    Formation au risque plomb : le personnel concerné

    La formation plomb est obligatoire lorsque les travaux nécessitent d’intervenir sur des matériaux contenant du plomb. Le diagnostic de repérage du plomb avant travaux est le socle de l’analyse de risques.

    La formation concerne le personnel chargé d’exécuter les travaux mais également l’encadrement. En effet, le Décret CMR précise que la formation est dispensée à tous les niveaux de l’organisation. Les employeurs, les conducteurs de travaux sont donc concernés. Ceci est essentiel car ils seront chargés de préparer le chantier et mettre en œuvre les mesures de prévention.

    Formation plomb opérateur

    Dans le contexte des travaux, la formation risque chimique doit être adaptée au risque plomb : La formation plomb est une formation obligatoire pour les opérateurs de chantier. 

    Formation plomb encadrant

    Le Code du travail ne prévoit aucune disposition obligatoire pour les encadrants de chantier.

    Il est toutefois vivement conseillé de les former car ils ont la responsabilité d’organiser et préparer les opérations afin de réduire les risques. Ils expliquent aux opérateurs les modes opératoires à respecter. Enfin, ils communiquent avec le CSPS et le client afin d’éviter les risques de coactivité.

    Par exemple, la planification des contrôles de surfaces et des contrôles atmosphériques prévue par la loi pour une grande majorité de chantiers. Les encadrants de chantier doivent connaître les étapes à respecter. Le non-respect de la Valeur Limite d’Exposition Professionnelle du plomb ou l’absence de mesures peut entraîner un arrêt du chantier et engager la responsabilité de l’employeur.

    La notice d’information des salariés : La formation plomb permet de choisir la procédure pour retirer le plomb. Les consignes de travail et les mesures de sécurité (tenue, nettoyage, règles d’hygiène, etc.) sont expliquées aux intervenants grâce à la fiche ou notice d’information.  Cette notice complète mais ne se substitue pas à l’obligation de formation des intervenants. 

    Réglementation plomb et code du travail

    Le Décret CMR s’applique aux opérations comportant un risque d’exposition au plomb

    Le plomb est un agent chimique CMR. La prévention des risques d’exposition aux CMR est décrite dans le Décret n° 2001-97 du 1er février 2001 établissant les règles particulières de prévention des risques cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction, retranscrit dans le Code du Travail.

    Lorsqu’il y a un risque d’exposition à un agent CMR, l’employeur doit organiser une formation à la sécurité pour les travailleurs.

    L’évaluation des risques professionnels d’exposition au plomb : article L 230-2 du Code du Travail

    Dans le cadre de travaux de démolition, réhabilitation, rénovation, le maître d’ouvrage doit  évaluer les risques professionnels liés aux travaux.

    Afin de réaliser cette évaluation, le maître d’ouvrage doit dans certains cas diagnostiquer la présence de plomb avant le début du chantier.  

    Les règles spécifiques applicables au risque plomb issues du Code du travail

    Les mesures de prévention spécifiques applicables au plomb et à ses composés sont décrites dans le Code du travail aux articles R4412-156 à R4412-160. Elles abordent notamment les règles d’hygiène, le suivi individuel médical, l’aménagement des vestiaires et le lavage des vêtements de travail. Ces mesures complètent les mesures préconisées par la réglementation CMR.

    Coût de la formation

    • Formation inter-entreprises : 240 €HT par stagiaire
    • Formation dans vos locaux : A partir de 900 €HT (les tarifs varient selon le lieu, la durée et le nombre d’inscrits à la formation).

    Télécharger le programme

    Télécharger la fiche programme : PROGRAMME DE FORMATION PLOMB OPERATEUR ET ENCADRANT

    Financement

    ORME CONSEIL est un organisme de formation référencé DATADOCK. Nous respectons les 26 critères de qualité exigés par la loi.

    Votre formation est finançable par les OPCA.

    Pour plus d’informations, contactez-nous. Nous répondons à vos questions dans les plus brefs délais.

    Vous souhaitez plus de renseignements

    Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

    Formulaire de contact

    Nous répondons à vos questions dans les meilleurs délais.

    8 + 3 =

    Lire aussi :