Les produits chimiques dangereux sont à l’origine de nombreux accidents et maladies professionnelles : il est indispensable de les identifier pour mieux se protéger. Ce qu’il faut retenir. 

Produits chimiques dangereux

Quels sont les dangers des produits chimiques à connaître ?

Votre entreprise utilise ou commercialise des produits chimiques dangereux : solvants, peintures, détergents, colles, vernis, etc. Les produits manipulés et stockés provoquent régulièrement des accidents et des maladies professionnelles, par négligence ou méconnaissance.

Les dangers et mesures de sécurité doivent être expliqués pendant la formation risque chimique de vos salariés.

Voici les catégories de produits qu’ils doivent connaître et savoir repérer dans l’entreprise :

Les produits corrosifs

Les substances corrosives sont responsables de graves brûlures chimiques : brûlures corporelles ou oculaires suite à une projection accidentelle ou des émissions non contrôlées. Elles agissent immédiatement ou à retardement, sur la peau, les muqueuses, les yeux ou les poumons (en cas d’inhalation).

Par exemple, le contact avec de la soude diluée, présente dans certains désinfectants, entraîne des brûlures chimiques profondes, ressenties seulement après plusieurs heures de contact.

Les produits toxiques

L’exposition à des substances toxiques provoque des effets graves, irréversibles ou mortels, même après une exposition de courte durée : arrêt cardiaque, arrêt respiratoire, paralysie, oedème pulmonaire, etc. Exemples : l’hydrogène sulfuré (H2S), les pesticides organochlorés.

Les produits qui agissent spécifiquement sur certains organes

Les produits chimiques peuvent agir sur les organes spécifiques : cœur, foie, système nerveux… Les effets apparaissent après une seule exposition ou une exposition répétée. On les appelle les STOT (Specific TArget Organ Toxicity).

Par exemple, l’ingestion de méthanol provoque la cécité. 

Les produits sensibilisants responsables d’allergies

Les allergies professionnelles telles que l’asthme ou l’eczema se déclarent souvent après plusieurs mois ou années d’exposition : Ces maladies provoquées par les sensibilisants respiratoires et sensibilisants cutanés agissent à « bas bruit » sans symptôme. Une fois que la maladie est déclarée, le phénomène est irréversible et conduit à une requalification de poste pour la victime. 

Exemples : fongicides, farines, nickel….

Les produits irritants

Ils provoquent des rougeurs et des picotements. Un produit irritant non rincé peut toutefois générer des brûlures.

Les produits CMR (Cancérogène, mutagène, toxique pour la reproduction)

Les produits cancérogènes :

Ils peuvent provoquer le cancer, même après plusieurs années d’exposition.

Exemple : l’amiante, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), les poussières de bois.

Les produits mutagènes :

Les mutagènes peuvent provoquer des mutations génétiques. Lorsque ces mutations affectent les cellules germinales, elles sont susceptibles d’être transmises à la descendance. La maladie génétique est héréditaire.

Les produits toxiques pour la reproduction (reprotoxiques)

Ils altèrent la fertilité chez l’homme et la femme, la santé de l’enfant à naître. Les conséquences sur l’enfant peuvent se manifester à la naissance, la petite enfance, l’adolescence voire à l’âge adulte.

Les produits inflammables et combustibles

En présence d’une source d’énergie telle qu’une étincelle, un choc, de la chaleur, ces produits peuvent entraîner un incendie ou une explosion.

Exemples : l’essence, l’éther, l’acétone…

Les produits comburants

Moins connu que les produits précités, les substances comburantes provoquent ou favorisent la combustion d’autres matières. Ils sont responsables de nombreux départs de feu et explosion. En cas de contact avec un combustible, ils provoquent des incendies, parfois à retardement. La chaleur apportée par l’air ambiant peut suffire.

Exemple : l’acide nitrique.

Les gaz sous pression

Les bouteilles de gaz et les aérosols doivent être stockés et utilisés avec précaution. La pression à l’intérieur des récipients comporte un danger d’éclatement et d’explosion en cas d’exposition à la chaleur.

Les produits dangereux pour l’environnement

On distingue les produits toxiques pour l’environnement aquatique (poissons, algues, crustacés…), la faune, la flore, et les produits dangereux pour la couche d’ozone. 

Ceci pourrait vous intéresser :

Vous souhaitez plus de renseignements

Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

Formulaire de contact

Nous répondons à vos questions dans les meilleurs délais.

13 + 2 =