Les interventions sur des matériaux contenant du plomb sont susceptibles de libérer des particules ou des fumées dangereuses.

Afin de protéger les salariés, le niveau d’exposition des salariés doit être inférieur à la valeur limite d’Exposition Réglementaire (VLEP) du plomb. Ce qu’il faut retenir.

VLEP Plomb

Les dangers du plomb : un agent chimique dangereux toxique pour les organes et classé CMR

L’exposition au plomb peut provoquer des maladies professionnelles listées au « Tableau de maladie professionnelle Régime Général n°1) « affections dues au plomb et à ses composés » : Neuropathie, encéphalopathie, anémie, douleurs abdominales (colites)…De plus, le plomb est dangereux pour la reproduction. Ses composés sont classés reprotoxiques. Les enfants exposés peuvent développer une maladie appelée le saturnisme.  

Ces risques nécessitent de prendre en compte les enjeux de Santé Publique et la sécurité au travail (pour les intervenants chargés de démolir ou rénover des bâtiments contaminés. Avant de démarrer les opérations, les salariés doivent suivre une formation plomb. Celle-ci est obligatoire et prévue par le Code du travail.

Voici les exemples indicatifs de travaux susceptibles de provoquer ces maladies :

  • Extraction, traitement, préparation, emploi, manipulation du plomb, de ses minerais, de ses alliages, de ses combinaisons et de tout produit en renfermant.
  • Récupération du vieux plomb.
  • Grattage, brûlage, découpage au chalumeau de matières recouvertes de peintures plombifères.

La VLEP du plomb, une valeur limite réglementaire contraignante

Le risque est moindre si le niveau d’exposition, dans la zone de respiration des travailleurs, reste inférieur à la VLEP (Valeur Limite d’Exposition Professionnelle) du plomb sur une durée moyenne de 8 heures.

VLEP (8H) = 0.1 mg/m3 – (Source : article R. 4412-149 du Code du travail)

Cette valeur correspond à la limite pondérale définie en plomb métal (Pb). Par conséquent, lorsque les interventions sur les matériaux libèrent des composés du plomb, un calcul est effectué afin de tenir compte exclusivement de la masse du plomb métallique.

Le prélèvement atmosphérique est nécessaire lorsqu’un risque d’exposition au plomb est identifié.

Afin de statuer sur la nécessité d’effectuer des contrôles de la qualité de l’air, il faut réaliser une évaluation des risques professionnels en amont du chantier, pour chaque matériau et chaque opération effectuée. Le diagnostic de repérage du plomb avant travaux fournit des renseignements utiles.

Prélèvement atmosphérique : le contrôle de l’exposition par un laboratoire accrédité

Les modalités de prélèvement, les méthodes de mesure de la concentration dans l’air sont fixés par arrêté.

« Le contrôle technique destiné à vérifier le respect de la VLEP comprend 4 étapes :

1° L’établissement de la stratégie de prélèvement ;
2° La réalisation des prélèvements ;
3° L’analyse des prélèvements ;
4° L’établissement du diagnostic de respect ou de dépassement de la valeur limite d’exposition professionnelle. »

Texte de référence : Arrêté du 15 décembre 2009 relatif aux contrôles techniques des valeurs limites d’exposition professionnelle sur les lieux de travail et aux conditions d’accréditation des organismes chargés des contrôles

En cas de dépassement de la VLEP Plomb : Arrêt immédiat du chantier.

Si les résultats du rapport de contrôle indiquent une valeur supérieure à 0.1 mg/m3, le chantier doit être arrêté. Des mesures de sécurité correctives doivent être mises en place. Un nouveau contrôle technique doit être réalisé afin de vérifier l’efficacité des mesures compensatoires.

Autres mesures de sécurité afin de réduire l’exposition au plomb

Attention : Même si les résultats du rapport indiquent une valeur inférieure à 0.1mg/m3, l’entreprise doit tout de même mettre en place des mesures de prévention, car le niveau d’exposition des salariés doit être le plus bas possible.

Voici les mesures de prévention prévues par le Code du travail :

  • Aménagement des vestiaires,
  • Tenues de protection,
  • Formation des intervenants,
  • Notice d’information,
  • Méthodes de travail,
  • Confinement du chantier,
  • Gestion des déchets. 

Lire aussi :

Vous souhaitez plus de renseignements

Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

Formulaire de contact

Nous répondons à vos questions dans les meilleurs délais.

2 + 8 =