Comburants : Dangers et mesures de sécurité : Ce qu’il faut retenir. 

ComburantQu’est-ce qu’un comburant ?

Un comburant est un gaz, un liquide ou un solide qui libère facilement de l’oxygène ou d’autres substances comburantes telles que le fluor, le chlore ou le brome. Ces substances réagissent chimiquement avec des matières combustibles en les oxydant. 

C’est l’un des trois éléments du triangle du feu.

 

 

Les définitions ci-dessous sont issues du Règlement CLP (CE) 1272/2008 :

  • Par liquide comburant on entend une substance ou un mélange liquide qui, sans être nécessairement combustible peut, en général en cédant de l’oxygène, provoquer ou favoriser la combustion d’autres matières.
  • Par matière solide comburante, on entend une substance ou un mélange solide qui, sans être nécessairement combustible (…) peut, généralement en cédant de l’oxygène, provoquer ou favoriser la combustion d’autres matières.
  • Un gaz comburant est un gaz capable, généralement en fournissant de l’oxygène, de provoquer ou de favoriser la combustion d’autres matières plus que l’air seul ne pourrait le faire.

Les dangers des comburants

Les produits comburants peuvent :

  • Accélérer la propagation du feu et en augmenter l’intensité.
  • Entraîner l’inflammation spontanée de combustibles en l’absence d’une source d’inflammation telle qu’une étincelle. La chaleur de l’air ambiant suffit.
  • En présence d’une source de chaleur, provoquer le début d’un incendie par combustion rapide de substances qui, normalement, ne brûlent pas facilement dans l’air.

Etiquetage des comburants

Afin d’étiqueter vos produits chimiques comburants, n’hésitez-pas à utiliser le kit  » pictogramme CLP à télécharger« .

Exemples de matières comburantes communes

Voici quelques exemples de produits comburants usuels :

  • Permanganate de potassium,
  • Nitrite de sodium,
  • Dioxyde de chlore, 
  • Oxygène,
  • Fluor,
  • Acide nitrique,
  • Acide perchlorique,
  • Bromate de potassium,

Evaluer les propriétés comburantes : Méthodes de tests

Liquide comburant

Les essais sont réalisés selon l’épreuve O.2 du Manuel d’épreuves et de critères des Nations Unies, troisième partie, sous-section 34.4.2.

La méthode consiste  à évaluer l’aptitude d’un liquide à augmenter la vitesse ou l’intensité de combustion d’une substance combustible (la cellulose), ou de provoquer son inflammation spontanée.

Selon les résultats, le liquide est classé en :

  • Catégorie 1 (H271 : peut provoquer un incendie ou une explosion ; comburant puissant)
  • Catégorie 2 (H272 : peut aggraver un incendie ; comburant)
  • Catégorie 3 (H272 : peut aggraver un incendie ; comburant)

Il est possible de ne pas réaliser les tests, après avoir examiné la formule structurale du composé chimique.

Solide comburant

Les essais sont réalisés conformément à l’épreuve O.1 décrite dans la troisième partie, sous-section 34.4.1 ou de l’épreuve O.3 décrite dans la troisième partie, sous-section 34.4.3, des RTDM de l’ONU (Manuel d’épreuves et de critères, conformément au tableau 2.14.1)

La durée moyenne de la combustion d’un mélange substance/cellulose est comparée à celle du mélange de référence 3/7 (en masse) de bromate de potassium et de cellulose.

Selon les résultats, le solide est classé en :

  • Catégorie 1 (H271 : Peut provoquer un incendie ou une explosion ; comburant puissant)
  • Catégorie 2 (H272 : Peut aggraver un incendie ; comburant)
  • Catégorie 3 (H272 : Peut aggraver un incendie ; comburant)

Dérogations à l’obligation de test : il est possible de ne pas réaliser les tests, après avoir examiné la formule structurale du composé chimique ou si l’expérience acquise dans la manipulation du produit ne montre pas de danger.

Gaz comburant

Le pouvoir comburant est déterminé par essai ou par calcul (normes ISO 10156 et ISO 10156-2).

Le principe de l’essai est de rechercher l’inflammabilité ou non de l’éthane dans un mélange de 43 % mol. du gaz à tester pour 57 % mol. d’azote.

Si le résultat est positif, le gaz est classé gaz comburant de Catégorie 1 (H270 : Peut provoquer ou aggraver un incendie, comburant). 

Manipuler et stocker un comburant en toute sécurité

Obligations issues du Code du travail

Les articles R. 4227-1 à R. 4227-41 du Code du travail (obligations relatives aux risques d’incendies et explosions et évacuation) s’appliquent.

Obligations issues du Code de l’environnement

Se référer à la Réglementation ICPE et aux consignes particulières mentionnées dans l’arrêté préfectoral pour connaître les obligations de sécurité applicables à vos installations.

Emploi de produits comburants et oxydants : les bonnes pratiques de sécurité

  • Substituer, à chaque fois que cela est possible, un produit comburant par un produit moins comburant.
  • Etat physique : Si possible, et sans que cela ne crée de risque supplémentaire, diluer un liquide comburant ou des matières solides comburantes dans de l’eau.
  • Mélange et dilution dans de l’eau : la réaction peut être fortement exothermique (ex. : acide nitrique). Les produits comburants doivent être ajoutés à l’eau et non le contraire, afin d’éviter les bouillonnements, les éclaboussures voire les explosions.
  • Procédé : Encoffrer le procédé, remplacer les opérations manuelles par des opérations automatisées.

Ventilation des locaux et des procédés

Collecter et évacuer les vapeurs et les pulvérulents grâce à un système de ventilation efficace et des extractions localisées (hotte, bras aspirant, sorbonne, etc.).

Les erreurs à éviter :

  • Les dispositifs d’aspiration doivent être compatibles avec le comburant (éviter les matériaux combustibles et les matériaux susceptibles d’être corrodés par les matières oxydantes).
  • Le système de ventilation ne doit pas servir à aspirer des produits chimiques incompatibles avec le comburant.
  • Eviter également le graissage des conduites (lubrifiants…) et les sources d’inflammation (étincelles, points chauds…).

Stockage de matières comburantes

  • Eviter d’entreposer les contenants sur des palettes en bois
  • Le sol doit être incombustible et exempt de fissures susceptibles d’accumuler les matières. 
  • Les produits comburants sont stockés sur des bacs de rétention de capacité suffisante.
  • Stocker à l’abri de la chaleur, du soleil, des chocs.
  • Le lieu de stockage doit être muni d’extincteurs adaptés.
  • Les comburants sont stockés à l’écart des autres produits chimiques incompatibles.

Reconditionnement

  • Ne jamais transvaser un comburant dans un autre contenant, à moins d’avoir vérifié sa compatibilité.
  • Un contenant déjà utilisé, même en apparence propre, peut contenir des impuretés et provoquer des réactions chimiques dangereuses. Il faut éviter de le réutiliser pour des comburants.
  • Les contenants doivent être étiquetés.

Eviter toute matière combustible à proximité (y compris les chiffons)

Déchets comburants

  • Les produits oxydants, les contenants vides, les chiffonnettes, les EPI sont des déchets chimiques dangereux.
  • Ils doivent être collectés séparément des autres déchets afin d’éviter les départs de feu.

Tenues de travail et port des EPI (équipement de protection individuelle)

Les tenues de travail et les EPI doivent être adaptés aux produits et ne pas réagir chimiquement avec eux.

Une attention particulière doit être portée aux chaussures et tabliers en cuir, blouses de travail en coton. Avant de choisir les masques à cartouches, il est conseillé se solliciter votre fournisseur. En effet, certains filtres à charbon peuvent réagir avec les substances comburantes.

Déversement accidentel

Les consignes habituelles s’appliquent. Il est fortement déconseillé d’utiliser de la sciure de bois ou du sable. Ce dernier contient potentiellement des impuretés susceptibles de réagir avec le produit. 

Bibliographie

  • Règlement CLP annexe I consultable sur le site de l’ECHA.
  • INERIS : descriptif des tests de sécurité
  • INRS : Aide-mémoire juridique TJ20 – Prévention des incendies sur les lieux de travail
  • CCHSCT (Centre Canadien d’Hygiène et de Sécurité au Travail) : Fiche de sécurité : les matières comburants solides et liquides et leurs dangers.

Ceci pourrait vous intéresser :

Vous souhaitez plus de renseignements

Contactez-nous en utilisant le formulaire ci-dessous.

Formulaire de contact

Nous répondons à vos questions dans les meilleurs délais.

10 + 10 =